Ambronay affirme son identité par des créations sur les giratoires nord et sud

Aménagements

0
85

Depuis quelques semaines, deux éléments qui symbolisent une partie de l’identité de la commune ont été installés sur les ronds points nord et sud du bourg d’Ambronay.

Sur le giratoire sud, en direction d’Ambérieu-en-Bugey, sied désormais un énorme clavecin qui représente l’alliance entre l’artisanat d’art et la musique évidemment très présente à Ambronay.
Le clavecin a été imaginé par Fabienne de la poterie Terra Léone d’Ambronay et réalisé grâce à ses conseils et à son savoir-faire par dix-huit élèves de l’école Olympe de Gouges, ceci dans le cadre des activités périscolaires. La structure en ferronnerie du clavecin a été réalisée par M. Meygret.
Cette décoration, si elle symbolise la musique, est également un clin d’œil plus général à la forte représentation de l’artisanat d’art à Ambronay. Un projet qui a pu se concrétiser grâce à la dotation du “Fonds de territoire d’Ambronay”. Ce fonds alimenté par les mécènes volontaires, permet de mettre en place des actions très ciblées, qui concernent notamment la culture dans ses acceptations artistiques et la famille dans sa dimension éducative et sociale.
Sur le giratoire nord, en direction de Saint-Jean-le-Vieux, la municipalité a choisi de positionner une flamme. Elle se veut le symbole de l’ancien camp militaire d’Ambronay.
Le colonel Haacke, dernier responsable du camp militaire, souhaitait que la marque de l’ESCAT soit conservée par la ville. Cette représentation de l’ESCAT a été dessinée par Christian Ruty, un habitant du Vorgey, lequel travaillait à l’époque à l’ESCAT. Elle représente une flamme reposant sur le monde. On peut y voir la roue dentée zébrée par l’éclair, marque des mécaniciens et électriciens. Au-dessus les armes d’Ambronay le bouquet de 13 épis de blé, et en haut le cristal de glace insigne des activités “froid” de l’établissement. La mappemonde d’origine avait été volée. Aussi les établissements CM Vallet ont gentiment refait cette mappemonde en découpe laser. Christian Ruty et André Morel ont assuré la mise en place sur le socle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here