Le maire passera le flambeau à l’issue du mandat

Entretien

0
891

Gérard Théveaux a accepté de s’exprimer sur les dossiers restant à mener avant la fin de son mandat. Il explique qu’il ne se représentera pas, préférant passer la main à une partie de l’équipe en place.

D.ans quelques mois votre mandat arrivera à échéance. Quel bilan en tirez-vous ?
Le bilan est positif grâce à l’ensemble de l’équipe d’élus qui m’entoure, des secrétaires de mairie, des habitants ayant participé aux différentes réunions publiques, y compris celles du conseil. De nombreux échanges ont eu lieu pendant les séances et ont permis de travailler pour le bien de la commune et de ses administrés. Nous avons écouté, étudié, réalisé de nombreux projets, dans la mesure du possible avec les entreprises locales ou à défaut aux alentours. Une mairie ce n’est pas seulement un maire, des élus et des employés, c’est un ensemble de compétences qui se doit d’être au service de la commune. Cette compétence on l’a acquise tout au long du mandat. Qu’elle soit profitable à la nouvelle équipe.
Est-ce qu’il y a des choses que vous auriez aimé réaliser, mais que vous n’avez pas pu faire ?
Nous avons échangé avec les communes de Villette-sur-Ain et de Châtillon-la-Palud sur une commune nouvelle regroupant nos trois communes. J’aurai souhaité que nous nous rapprochions de la communauté de commune de la plaine de l’Ain, territoire où sont employés de nombreux Priaysiens… Ce projet important n’a pas eu l’aval des conseils municipaux et des autorités compétentes, c’est bien dommageable.
Il reste encore des projets à mener ?
Oui. Le travail des élus ne s’arrête pas à 8 mois de l’échéance des élections municipales. Tout au long de ce mandat, et ce dès notre élection, nous nous sommes engagés sur l’amélioration du quotidien des Priaysiens. Depuis un peu plus de cinq ans, nous sommes confrontés à la vétusté de l’ancien restaurant Bourgeois et de son garage. Grâce à l’aide de l’Établissement Public Foncier, nous devons pouvoir mener les travaux de démolition et de remise en état. La commune s’est aussi portée acquéreur de l’épicerie et compte en faire de même pour la boucherie. De nombreux travaux sont à réaliser pour la remise en état des bâtiments commerciaux, que nous aimerions voir rouvrir en novembre prochain. Quant aux autres bâtiments adjacents, nous sommes en étude sur leur devenir. Nous avons demandé à l’étude de maître Bouvard d’étudier au profit de la commune, le rachat de la propriété Morel jouxtant la maison médicale. Cet ensemble immobilier pourrait permettre aux professions médicales d’être plus à l’aise et encourager la venue de nouveaux confrères. Nous avons d’ailleurs rencontré Karine Giroudon, directrice de l’hôpital privé d’Ambérieu, nous lui avons exposé notre projet et il a reçu une écoute favorable. D’autre part, pour le dernier semestre 2019 voire début 2020, nous allons réaliser la pose d’écluses, rue des Champagnes, afin de limiter la vitesse et de réglementer la circulation des poids-lourds. Il y aura l’aménagement de la route de la Dombes et de la rue de l’Église également, avec un seul sens de circulation et la réalisation de trottoirs, rue de l’Église. Ce dossier a demandé une réflexion, des études, et surtout une concertation avec les agriculteurs, ces rues étant empruntées par des engins agricoles hors gabarit. Concernant le PLU en cours de révision, il devrait être terminé en 2020. Il est important pour un village rural très dynamique, d’avoir une maîtrise du construire ou de l’évolution du construire. Il est conseillé aux habitants de se renseigner sur l’avancement et l’évolution du PLU. Après un an d’étude et de diagnostic, nos réseaux d’eau potable et d’assainissement sont vieillissants avec un taux de fuite important. Cette non-conformité nous oblige à des travaux importants et à réaliser un réseau d’eau pluviale ainsi qu’un réseau d’assainissement. Ces travaux sont prévus sur les hameaux de Bellegarde et des Carronnières.
Aujourd’hui vous semblez avoir pris votre décision pour les prochaines Municipales. C’est irrévocable ?
Oui. Je ne serais candidat à aucun mandat électif. Ce dernier a été riche, nous avons travaillé intelligemment, chaque dossier a été étudié dans l’intérêt de la commune. Une équipe d’élus que je soutiens a le désir de reprendre le flambeau, j’ai apprécié leur travail, leurs conseils, leur indépendance et leur écoute. Je peux me retirer serein. Je resterai bénévole au Fleurissement, au Comité des fêtes, et à l’Amicale des retraités. Je vais pouvoir m’adonner à mes loisirs, comme la pêche, le jardinage, et bien sûr, garder un peu de temps pour madame, qui a été mon soutien tout au long du mandat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here