Le projet de PLU avance

0
895
Les habitants se sont montrés attentifs aux explications

Près d’une 70 personnes ont assisté, le 12 juillet dernier au centre Innovance de Villieu, à la deuxième réunion publique de concertation sur la révision du Plan Local d’Urbanisme (PLU).

Un an après la tenue d’une première réunion de lancement sur la révision du PLU le 4 juillet 2018, la population était conviée, première quinzaine de juillet, à une deuxième réunion publique d’échange sur le sujet. Enjeu majeur de cette fin de mandat et du prochain, la révision du PLU doit modeler les contours et le visage de la commune pour les 15 ou 20 prochaines années. Pour rappel, l’ancien PLU – approuvé le 26 mars 2004 – a été modifié à plusieurs reprises mais compte tenu des évolutions législatives de ces dernières années en matière d’urbanisme et de l’approbation récente du nouveau Schéma de Cohérence Territoriale, la révision générale de ce document d’urbanisme s’impose aujourd’hui. Pour mener à bien ce travail technique, la commune est assistée par l’Agence Départementale d’Ingénierie de l’Ain (ADIA), avec l’intervention d’un cabinet pour l’évaluation environnementale et d’un avocat pour l’assistance juridique.
Le 12 juillet, les habitants étaient donc invités à assister à la deuxième grande réunion publique portant sur le diagnostic du PLU et le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD). Entouré de la première adjointe chargée de l’urbanisme Rita Erigoni, de l’urbaniste Emmanuel Roger en charge de l’élaboration du PLU, de Baptiste Jollivet de l’Agence Départementale d’Ingénierie de l’Ain (ADIA) et de Xavier Benssoussan, directeur général des services de la commune, le maire Éric Beaufort a répondu à de nombreuses questions de l’assistance. Cette réunion abordait plusieurs grands chapitres : le contexte de la révision du PLU, l’environnement, les données socio-économiques, l’analyse territoriale, les paysages et le patrimoine, les possibilités de construction dans le tissu bâti et, pour finir, le PADD. “Cette réunion intermédiaire doit permettre de présenter le projet global qui sera la base pour le zonage, le règlement et les orientations d’aménagement de programmation” précise l’urbaniste. Le futur PLU inclut, de fait, les nouvelles obligations en matière de logements sociaux sachant que la commune dépasse désormais le seuil fatidique des 3.500 habitants. “Si le taux est actuellement de 7%, la commune impose 35% dans toutes les opérations de plus de trois logements. Toutefois, on est dans l’incapacité de produire ce que l’on nous demande (25 %). Notre but est de continuer à faire des choses raisonnées tout en mettant de la bonne volonté. Il y a des besoins, on les a identifiés” explique le maire. Pour la période 2018 – 2024, le PLU prévoit notamment près de 168 logements dont 59 logements aidés, en locatif ou en accession sociale.
Après les prochaines élections municipales de 2020, une troisième et dernière grande réunion publique sera programmée. Celle-ci interviendra avant le bilan de la concertation et l’arrêt du PLU puis le lancement de l’enquête publique et enfin, l’approbation. En attendant, tous les documents relatifs à cette révision sont consultables en ligne sur le site internet communal par l’ensemble de la population.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here