Les projets de Dynacité pour Ambérieu

Logement social

0
312

Dynacité, bailleur social d’Ambérieu avec qui Ambérieu Habitat, autre bailleur social de la ville, avait fusionné en 2017, a intégré de nouveaux locaux et inauguré un nouvel immeuble. Dynacité nourrit d’autres projets pour Ambérieu.

Le bailleur social Dynacité a eu à inaugurer deux réalisations ces derniers temps à Ambérieu. D’une part, le nouveau local de travail du bailleur à Ambérieu, installé dans les anciens locaux d’un autre bailleur social, Ambérieu Habitat, qui avait fusionné avec Dynacité en 2017. Le plateau de 300m2 a été complètement réaménagé pour accueillir les 28 salariés de Dynacité du bureau d’Ambérieu. Celui-ci gère au total 6.000 logements sociaux, 2.000 sur le nord Isère et le bassin de Belley, et 4.000 sur un secteur s’étendant de Poncin à Montagnieu et Neyron, dont 1.300 logements rien que sur Ambérieu. C’est désormais à ce bureau fixé dans l’immeuble les Arcades du centre-ville que les locataires et ceux qui souhaitent obtenir un logement social doivent désormais se rendre.
Le Dreffia, du nom de ces typiques réserves de bois aménagées sous les avant-toits des maisons bugistes, a aussi été inauguré en présence des élus d’Ambérieu, de Marc Perraud, président de Dynacité, et de Michel Gomez, son directeur général. Cette bâtisse ancienne d’Ambérieu, d’abord relais de poste puis tribunal et prison, est devenue un logement social. C’était la volonté de la propriétaire, Mme Cattin, qui en avait fait don à la commune à condition que l’imposante demeure en pierre devienne des logements pour les familles modestes. La propriété avait été revendue à Ambérieu Habitat pour l’euro symbolique par la mandature précédente, ce en quoi elle avait été critiquée par l’opposition qui estimait que la ville vendait ses bijoux de famille… Mais ce prix d’acquisition plancher a permis à Dynacité de mettre la gomme dans la réhabilitation de ces vielles pierres en faisant notamment appel à des tailleurs de pierre spécialisés afin de répondre à l’exigence de la commune qui était de conserver ce bâti ancien, patrimoine historique de la ville.
Et le résultat est plutôt assez réussi. L’aspect extérieur ancien a été conservé, les boiseries du dreffia ont été remplacées et donnent beaucoup de charme à la cour commune intérieure. Pour 1,7 million d’euros, Dynacite a aménagé 11 logements du T2 au T4, tous occupés depuis le 1er mai. 11 places de parking sont mises à disposition, 8 sur abonnement dans le parking en sous-sol de la place Sanville appartenant à Dynacité, et 3 dans des garages du Dreffia.
Les projets de Dynacité pour Ambérieu

Dynacité a plusieurs projets à court ou moyen terme sur Ambérieu, en plus des projets de résidentialisation des immeubles Noblemaire et de réhabilitation des deux immeubles du 32 rue du Dépôt et de ses 40 logements dans le cadre de l’ANRU.
Ainsi le projet “Haissor” pour Habitat Intégré Service Solidaire Regroupé, dispositif du Plan Seniors du conseil départemental de l’Ain, qui sera concrétisé après la démolition d’un ancien immeuble du centre-ville rue Jacquinod. Les travaux devraient commencer d’ici un peu plus d’un an pour une mise en service prévue pour la fin du 2ème semestre 2021. Le futur bâtiment comprendra en rez-de-chaussée une salle de restauration pour l’école Jean Jaurès d’à côté, des logements sociaux à l’étage et des bureaux pour l’ADMR (Aide à Domicile en Milieu Rural) et au dernier étage, des logements “Haissor” pour les seniors, équipés en domotique et adaptés pour être pratiques pour des personnes en perte de mobilité. Une salle commune et une terrasse sur le toit pour créer un lieu de convivialité seront aménagées et réservées aux résidents “Haissor”.
A Ambérieu, Dynacité sera précurseur pour créer un logement colocatif, une volonté de la communauté de communes autorisée depuis la loi Elan qui a réformé le droit immobilier. Quatre chambres avec pièces communes seront réservées à des jeunes en insertion, en reconversion professionnelle ou à des apprentis envoyés par la Mission Locale, donc plutôt pour de courts séjours, dans une maison appartenant à Dynacité au 1 rue Victor Hugo. Les premiers co-locataires pourront venir s’installer dès début septembre prochain et seront suivis par la Mission Locale. La conciergerie engagée de la Corde Alliée d’Ambérieu va aider ce projet en fournissant une partie des meubles. Le loyer de 350e comprend toutes les charges et les locataires pourront toucher l’ALS.
Enfin Dynacité est en phase d’études et de montage de projet pour installer des panneaux photovoltaïques sur la résidence Jeunes des Pérouses et sur un de ses bâtiments de la rue du Clos Lebreton. Ils serviront à alimenter les communs, mais peut-être aussi certains logements si la technique le permet. C’est la Corde Alliée qui s’intéresse aussi aux questions environnementales, qui a sollicité Dynacité pour ce projet dans lequel EDF sera partenaire. Grâce à ce système d’énergie renouvelable, les locataires paieront moins cher en charge. Ce projet de panneaux photovoltaïques devrait être concrétisé dans le courant de l’année prochaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here