De Soprano à ZZ Top, des dizaines de milliers de fans pour deux très grands shows

Printemps de Pérouges

0
283

Dans la jungle des festivals, on peut se le dire, il faudra continuer de compter avec le Printemps de Pérouges. Sur la scène du Polo club, Soprano a apporté une superbe leçon de showman alors que les ZZ Top et leurs riffs toujours aussi tranchants, avaient quelque chose de surnaturel et complètement intemporel

Carton plein pour les concerts du Polo club, lors de la 23 ème édition du Printemps de Pérouges. Non seulement la météo n’est pas venue gâcher la fête, mais en plus le public était largement au rendez-vous. Le 22 juin, le concert de Soprano retentissait comme un modèle du genre, un véritable trait d’union entre les générations, entre les genres, entre le festival de Pérouges d’hier et celui d’aujourd’hui. Soprano a sans nul doute offert une soirée mémorable à son public, aussi bien à ses fans, qu’à ceux qui venaient le découvrir, et ils étaient plus de 11.000 ce soir-là “Sans doute la plus belle soirée musicale de ma vie, un artiste un homme exceptionnel des textes juste formidables, un show mémorable”…“un concert génialissime ! Merci Soprano et merci au Printemps de Pérouges de nous permettre d’avoir cette qualité de concert à 2 pas de chez nous”. Les commentaires élogieux pleuvaient à l’issue du show du grand Soprano dans “une ambiance de fou”.
À noter que ce même jour, les finalistes du concours des Kid’s Tonic live assuraient avec beaucoup d’éclat la première partie sur la grande scène. De quoi mettre le public en jambes, avant la prestation de Soprano.
Dimanche, c’était du lourd, du très lourd même qui montait sur la scène du Polo club. Plus de 10000 personnes pour écouter et voir les mythiques ZZ top, avec l’arrivée, vers 19h d’un spectaculaire convoi de bikers chevauchant des Harley Davidson, toutes sirènes hurlantes. Les décibels du groupe de rocks ont envahi la Plaine de l’Ain et ont enflammé la foule nombreuse venue les acclamer. “Gimme all your lovin”, “Sharp Dressed Man”, “Rough Boy”…difficile de ne pas succomber à la guitare tranchante de ces papys du rock aux 70 millions d’albums vendus. Une prestation impeccable et somme toute très cadrée, devant un public tout à fait conquis.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here