Les pêcheurs terminent les alevinages dans le Rhône, avec une surprise : des truites dorées

Société de pêche

0
409

La saison de pêche bat son plein sur le territoire de la société de pêche locale Lagnieu/Sault-Brénaz. Pour cette nouvelle saison, 440 permis ont déjà été vendus, chiffres dans les mêmes proportions que l’année dernière.

Il y a donc du monde pour jeter une ligne dans les eaux du Rhône, le terrain de pêche de la société qui court du barrage de Sault-Brénaz jusqu’à Proulieu. Des bénévoles de la société ont donc effectué un alevinage de truites pour que les pêcheurs qui ont payé leur permis trouvent leur compte. Dans le contre-canal de Villebois, au pont de Lagnieu et aussi dans le Riou, petit ruisseau de Proulieu qui se jette dans le Rhône, un total de 165 truites, 25 de fario et 140 d’arc-en-ciel, ont été transvasées dans les eaux du territoire de pêche. Des saumons de fontaine ont aussi été apportés dans le fleuve, ainsi que des truites dorées (Aguabonita) de 500 grammes pièce, pour le fun et le sport, une espèce de truite arc-en-ciel mais ayant viré au jaune orangé originaire de Californie où elle se reproduit dans les rivières. En France, les spécimens de cette variété albinos de l’arc-en-ciel sont essentiellement des poissons hybrides. Cette nouveauté de la société de pêche devrait intéresser les pêcheurs, car la défense de la truite dorée au bout de la ligne est jugée assez intéressante. Il s’agissait du 3ème et dernier alevinage de truites de la société de pêche Lagnieu/Sault-Brénaz. L’alevinage des carnassiers comme le brochet est lui aussi fini. Mercredi, avec la société de pêche de Pont-de-Cheruy, les pêcheurs de Lagnieu et Sault-Brénaz ont procédé à un ultime alevinage dans le Rhône, avec des sandres et 3.600 alevins. La saison de la pêche de la truite va s’arrêter le 6 octobre sur le Rhône, la pêche des arc-en-ciel reste ouverte toute l’année sur le fleuve, quant à la pêche des carnassiers, elle s’achèvera fin janvier 2019.
Un peu plus tard dans la saison, comme elle en avait pris l’habitude, la société devait organiser une journée de découverte de la pêche pour les jeunes, au petit plan d’eau du parc public de Lagnieu. Mais il n’y aura pas de fête de la pêche cette année, les bénévoles volontaires n’étant pas assez nombreux.
En revanche, l’enduro carpe pourra bien être organisé du 6 au 8 septembre. Il s’agit d’une compétition qui se déroule de jour et de nuit pendant trois sur le Rhône, par équipe de deux pêcheurs, avec autorisation d’utiliser un bateau. Ce concours qui se pratique en no kill, ravit les amateurs de pêche, de compétition, et aussi de pleine nature en leur permettant de passer trois jours à la belle étoile au bord du Rhône pour s’adonner à leur passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here