Une nouvelle décharge sauvage prend forme à Ambérieu

Propreté publique

0
445

Nous évoquions dans une de nos précédentes éditions, une décharge à l’air libre qui s’était constituée à Ambérieu, chemin de la Grange Bandin, derrière la résidence de l’Albarine. Mais le fait ne semble pas isolé, puisque les détritus et quelques objets lourds s’amoncellent également dans le quartier Noblemaire

Que se passe-t-il à Ambérieu ? Qu’est-ce qui peut ainsi pousser des habitants à se débarrasser de leurs déchets dans les rues ? Après la “décharge” en plein air du chemin de Grange Bandin, une autre est maintenant en train de prendre forme dans le quartier Noblemaire. Depuis plusieurs jours, des dizaines de sacs poubelles s’entassent autour des containers enterrés. Quelques locataires de ces immeubles, sont montés au créneau afin de faire cesser cette situation. Ils dénoncent une dégradation des conditions d’hygiène, des rats ayant même été aperçus ces derniers jours. Comment a-t-on pu en arriver là ? D’après certains riverains, cela arrive parfois en cas de dysfonctionnement des badges qui permettent d’ouvrir les containers, “parfois il faut insister à plusieurs reprises avant que cela s’ouvre, mais certains n’ont pas la patience d’attendre et déposent leurs immondices sur la route”. nous explique ainsi l’un d’eux. Mais cela n’explique sans doute pas tout, car on trouve aussi désormais à proximité des objets encombrants, un meuble, un matelas, un canapé…. Et plus la situation perdure, plus elle empire, encourageant d’autres personnes à venir se débarrasser ici d’objets qu’ils devraient en réalité apporter dans une déchèterie. Le bailleur Dynacité, n’accepte évidemment pas d’endosser la responsabilité puisque c’est de toute façon la Communauté de communes qui est la garante du ramassage des ordures. Et si Nicolas Angel, responsable de l’agence locale Dynacité, reconnaît volontiers qu’il peut parfois y avoir quelques débordements lorsque les bacs sont pleins, en l’occurrence, il affirme ne pas en avoir été informé. Il explique aussi que les containers sont utilisés par un immeuble Semcoda et une copropriété. Les habitants du quartier, eux, se sentent un peu abandonnés. Incivisme des uns, immobilisme des autres, en attendant, les déchets s’amoncellent chaque jour un peu plus…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here