Les collégiens sensibilisés au respect des différences

0
343
Sous les conseils avisés de Pierre Chave, les élèves de 4ème ont pu s’initier à la Boccia, discipline paralympique

Du 20 au 24 mai dernier, s’est tenue au collège Vaugelas de Meximieux la neuvième édition de la Semaine d’Éducation au Respect des Différences. Chaque niveau abordait une différence avec des animations ou l’intervention de partenaires extérieurs.

Depuis maintenant 9 ans, le collège meximiard est fidèle à la Semaine d’Éducation au Respect des Différences, un temps particulier où les élèves sont amenés à réfléchir au respect des différences. Ces derniers se voient ainsi proposer des animations avec des partenariats tout au long de cette semaine spéciale. Cette année, les neuf classes de sixième avaient pour thème commun, les préjugés. Sur des créneaux de trois heures, la fédération Léo Lagrange et l’association Démocratie et courage sont intervenues auprès des élèves sur la thématique “Préjugé, quand tu nous tiens”. Les huit classes de cinquième étaient invitées à prendre conscience des différences entre les niveaux de richesse dans le monde. Les élèves de ce niveau ponctuaient cette semaine d’échanges avec une course contre la faim, en partenariat avec l’association Action Contre la Faim, au stade du Ménel. Les sept classes de quatrième, pour leur part, étaient conviées à s’intéresser aux différences liées au handicap. Après le visionnage d’un film suivi d’un débat avec Pierre Chave, éducateur sportif du Comité départemental handisport, les collégiens se sont retrouvés à jouer au basket-ball… Mais assis dans un fauteuil roulant. Ils ont pu aussi s’initier à la Boccia, une sorte de pétanque adaptée au handicap des joueurs qui composent l’équipe. “Les jeunes sont très à l’écoute. La philosophie, c’est de connaître la différence de l’autre” explique l’animateur qui, chaque année, participe à l’action du collège de Meximieux.
Quand aux élèves des dix classes de troisième, ils abordaient les conséquences des attitudes ou remarques homophobes avec l’intervention de représentants de l’association Le Refuge, structure qui propose un hébergement temporaire et un accompagnement social, médical, psychologique et juridique aux jeunes majeurs victimes d’homophobie.
Cette semaine qui a mobilisé l’ensemble des acteurs du collège (élèves, professeurs et personnels) était enfin l’occasion de rappeler que l’école est un lieu de vie collective où s’apprennent les valeurs de la République : liberté, égalité, fraternité mais également laïcité, respect des autres et de leurs différences, refus de toutes les discriminations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here