La Commission de Régulation de l’Energie a donné son feu vert au projet de parc solaire

Energies renouvelable

0
880

Le projet de parc photovoltaïque à Lagnieu est à présent lancé. Il a obtenu l’autorisation de la CRE et il ne reste que l’achat du terrain à finaliser pour débuter son aménagement.

La Commission de Régulation de l’Energie vient de donner son feu vert au projet d’implantation d’un parc de panneaux solaires sur le territoire de Lagnieu.
Il s’agit d’un projet porté par la communauté de communes de la plaine de l’Ain pour répondre en partie aux obligations de la loi sur la transition énergétique, en réduisant l’impact carbone à travers différentes actions sur son territoire. Le prestataire choisi pour investir dans ce parc est EDF ENR, la filiale des énergies renouvelables d’EDF qui cherche à diversifier sa production en énergie vert, tout comme la Compagnie Nationale du Rhône avec notamment un projet de parc solaire à Villebois.
Le projet de Lagnieu n’attendait plus que l’autorisation de la CRE pour permettre de finaliser l’achat du terrain au lieu-dit Le Noisetier, à l’arrière de la déchèterie de Lagnieu, sur un ancien site d’extraction de granulats qui avait été visé un temps pour un projet d’usine de méthanisation qui ne s’est finalement pas fait. Le parc de panneaux photovoltaïques s’implantera sur le terrain du Noisetier, ainsi que sur un autre terrain dont est déjà propriétaire la communauté de communes et sur des terrains appartenant à des particuliers.
Le parc que compte développer EDF ENR qui se chargera des coûts de l’investissement et de l’exploitation, devrait avoir une capacité de production de l’ordre de 3 3.000Wh, soit la consommation annuelle de 1.600 habitants environ. EDF ENR réinjectera l’électricité dans le réseau public en le revendant à Enedis, société qui gère le réseau d’électricité en France, quel que soit le fournisseur. Des offres existent pour fournir de l’électricité verte aux particuliers, mais en général, ce type d’énergie renouvelable est principalement revendu à des entreprises qui veulent inclure des énergies propres dans leur process, pour des questions d’éthique ou de communication. Les particuliers propriétaires des terrains toucheront un loyer, la commune de Lagnieu la taxe foncière et la communauté de communes un loyer ainsi qu’une taxe sur la revente de l’électricité produite.
L’aménagement du site pourrait aller vite d’après Daniel Fabre, vice-président de la communauté de communes. Le feu vert donné par la Commission de régulation de l’Energie permettra de finaliser la vente du terrain au Nosietier. Communauté de communes et vendeur se seraient déjà entendus sur le prix de vente, il ne resterait donc que l’acte notarié à faire. Et EDF ENR serait assez pressé pour réaliser ce projet à Lagnieu selon Daniel Fabre.
A partir du premier coup de pelle, il faudra compter un an environ pour aménager ce parc de panneaux photovoltaïques au nord de Lagnieu. Son entrée en fonction devrait se faire en 2020-2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here