Christian Batailly prêt en rempiler pour un second mandat

Politique

0
442

À un an de la fin de son mandat de maire, Christian Batailly se dit déjà prêt à solliciter à nouveau la confiance de ses administrés en 2020, lors des élections municipales.

Christian Batailly, alors que beaucoup de maires semblent lassés par l’exercice de fonctions de plus en plus contraignantes, vous affichez dès aujourd’hui votre volonté de briguer un second mandat. Pourquoi ? Qu’est-ce qui vous motive aujourd’hui ?
Je souhaite me représenter simplement car j’ai encore de beaux projets pour la commune de Saint-Jean-le-Vieux. Je sais que pour ce deuxième mandat, j’ai les 3/4 de mon équipe actuelle qui souhaite également rester dans le mouvement et continuer l’aventure avec moi. Pour un maire, un premier mandat permet souvent de faire un diagnostic, de mettre en place les engagements de campagne et de concrétiser certains projets. Un second mandat permet de mieux aborder les problèmes, car on a mûri avec le temps. Il permettra de développer de nouveaux projets en cohérence avec les précédents afin que la commune occupe toute la place qu’elle mérite dans notre territoire. Et puis cela sera également déjà une façon de préparer ma succession avec quelqu’un de l’équipe car s’il doit y avoir un deuxième mandat, ce sera mon dernier. Ce second mandat sera tout spécialement orienté sur la famille et la petite enfance. Je veux faire en sorte que Saint-Jean-le-Vieux soit le creuset du “bien vivre ensemble”.
Vous pouvez déjà tirer un bilan de ces premières années ?
Tous les engagements de notre feuille de route de 2014 ont été réalisés ou sont sur le point d’être terminés. En ce qui concerne les bâtiments, la Maison des Arts et de la Culture a été construite, le cœur du village aménagé (ancien hôtel de l’Europe) avec la construction de la Résidence des Deux rives qui est terminée et l’aménagement du Champ de foire et de la place de la Mairie sont en cours d’achèvement. Nous avons fait des travaux sur les éléments de structure du gymnase, aménagé ergonomiquement la salle de bar de la salle des fêtes, mis en conformité le local de pétanque au hameau de Hauterive…
En ce qui concerne la voirie et la sécurité, nous avons remplacé les réseaux d’eau, réaménagé et mis en sécurité la chaussée de la route de Genève dans le but d’abaisser la vitesse, réaménagé et requalifié la rue du Moulin, réalisé la réfection du parking de l’école primaire, créé un parking rue des Écoles, créé une zone bleue afin de favoriser la fréquentation des commerces, nous avons remplacé et rénové le réseau d’eau au hameau du Battoir et enroché les berges de l’Oiselon chemin des Morts.
Je voulais également signaler qu’après trente mois de travail de la commission d’urbanisme en partenariat avec le cabinet Berthet et à l’issue des formalités de publicité et d’affichage, le PLU de la commune restera opposable pendant huit semaines. Je souhaite vraiment que nous arrivions au terme de ce dossier qui a demandé beaucoup d’énergie et de travail à toute l’équipe.
Quels sont les projets que vous souhaitez désormais voir aboutir ?
Plusieurs. Sont en cours, les acquisitions foncières de terrains en face de la MARPA ou seront implantées la future Maison Frimousse, le projet SAPHIR (projet service d’accompagnement personnalisé avec hébergement inclusion et ressources), projet porté par l’ITEP de Varey et le repositionnement de l’école maternelle. J’aimerais bien qu’avant la fin du mandat, le projet soit amorcé surtout que le permis de construire pour la nouvelle Maison Frimousse a été déposé. 
M.J. Junod

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here