Marilyn Bottex s’adresse aux habitants

0
42

C’est devant de nombreux invités et en présence d’une population soutenue, que s’est tenue, samedi dernier, la cérémonie des vœux. Marilyn Bottex a profité de ce rendez-vous public pour rappeler ses priorités.

Comme chaque année, c’est à Leyment que s’est clôturée la tournée des vœux du canton ce samedi midi, à la salle de la mairie. Marilyn Bottex commençait son discours en évoquant l’actualité : “Les événements de ces dernières semaines ont tendance à nous laisser penser que les français ont fini par se lasser des discours politiques. Certains ont choisi de revêtir un gilet jaune, ce vêtement de haute visibilité, comme pour se signaler aux yeux de la société et manifester leur sentiment d’insécurité dans les différents domaines de leur quotidien”.
Après un bref retour sur les événements et travaux 2018, elle embrayait sur ce qu’attendent les Leymentais en 2019. La proximité avec les habitants se renforcera en 2019 avec l’installation à l’accueil de la mairie d’un îlot numérique financé par la Poste, pour permettre de réaliser toutes les démarches en ligne. Dans le domaine du logement, autre poste de dépense particulièrement important, elle est revenue sur la construction du projet immobilier Haissor, dont les travaux ont débuté à l’automne en bas de la montée de l’école. Il restera en 2019 à financer l’achat du local commercial que le bailleur Logidia construit pour le compte de la commune, pour un montant d’environ 220.000E, et à y organiser le déplacement de l’épicerie. “Ce projet Haissor aura été rapidement concrétisé…souligna-t-elle. Ce n’est pas malheureusement pas le cas de tous les autres…”. Parmi les dossiers plus compliqués, deux projets de remblaiement d’une part et le projet de création d’une carrière d’autre part, qui traîne depuis 10 ans déjà. Dans un autre registre, SFR est toujours le seul gros opérateur actuellement présent sur la commune à proposer l’offre fibre optique, bien que Leyment soit l’un des plus fibrés. L’arrivée d’Orange, pour laquelle tout est prêt techniquement tarde.
La fin des travaux au cimetière devrait être réalisée aussi en 2019. Les derniers aménagements prévus fin 2018 ont été reportés en raison du dépôt de bilan de l’entreprise de maçonnerie, ce qui oblige la commune à ouvrir une autre consultation et occasionne des frais supplémentaires. Heureusement, la partie “extension” était quasiment terminée. Il ne reste plus que la rénovation de l’ancien mur. Autre dossier au long cours : la gestion de la ressource en eau. Les travaux “pharaoniques” de l’ASIA, qui permettent désormais aux agriculteurs de ne plus puiser l’eau d’irrigation, mais de l’acheminer à partir du Rhône, se sont achevés au printemps, mais n’ont malheureusement, contrairement aux modélisations qu’un effet très limité, sur les fluctuations du niveau de la nappe phréatique. “Cela restera donc un point à surveiller de près” estime Mme le maire. En 2019, d’autres chantiers seront engagés ou poursuivis, avec l’entretien des différentes voiries communales. Il faudra aussi envisager l’aménagement des rues du Petit Stade et de la Vieille Fontaine, après celui de la rue de la Gare en 2018. Une importante partie du budget communal est également consacrée chaque année à l’entretien des bâtiments communaux, logements ou espaces publics, au remplacement d’équipements devenus vétustes. La première magistrate a évoqué enfin le nombre d’incivilités pourrait encore s’améliorer, avec l’arrivée d’ici quelques jours, d’un policier municipal mutualisé avec les communes de St-Denis-en-Bugey et St-Maurice-de-Rémens. Même avec un temps d’intervention réduit de 2h par semaine, il devrait permettre de résoudre les quelques problèmes récurrents de stationnements, notamment aux abords de l’école, mais également s’investir dans des opérations de prévention. Marilyn Bottex a clôturé la cérémonie en indiquant les derniers chiffres du recensement, à savoir que Leyment compte désormais 1313 habitants. Les nouveaux arrivants sont maintenant accueillis avec un guide pratique élaboré par la municipalité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here