La construction d’une cantine/garderie reste plus que jamais au programme

0
157

La présentation des vœux est chaque année pour la municipalité l’occasion de rappeler ses engagements et d ‘annoncer les principaux projets pour l’année nouvelle.

Avec 756 habitants au dernier recensement, la commune d’Ambutrix grandit doucement.
Lors de la cérémonie des vœux, difficile pour le maire Dominique Deloffre de ne pas évoquer les Gilets jaunes, et ce qui semble être l’une des sources de ce mouvement social : “la disproportion de la répartition des richesses”. Parlant de la grande consultation, il espère que “le président avec son gouvernement, assurera les suites de cette consultation avec toute l’attention et la sagesse nécessaires à la paix sociale.”
Ensuite Dominique Deloffre a passé en revue les engagements qui avaient été formulés pour 2018. Le cimetière a ainsi été rénové (mur de clôture, remplacement du grillage par un mur de pierres et création d’un deuxième ossuaire). La voirie a aussi fait l’objet de travaux, en particulier le quai du Buizin qui a été consolidé et recouvert d’un enrobé. Le chemin piétonnier a été finalisé après la pose de la passerelle sur le Buizin, les murs d’enceinte du terrain de boules ont été peints et le terrain de jeux qui jouxte l’école a été sécurisé par un grillage rigide. Depuis sa création le vestiaire du foot n’avait pas été rafraîchi, c’est chose faite, il a été repeint aux couleurs du club.
En matière de sécurité, la Participation citoyenne est en place, le protocole ayant été signé avec la Préfecture. 15 référents ont accepté de communiquer avec la gendarmerie, sur le principe qu’“alerter vaut mieux que subir”. À noter qu’une taxe a été mise en place pour limiter les espaces publicitaires des commerces et entreprises, ce qui génère une recette de presque 10.000e/an.
L’année 2019 se fera dans la continuité “pour qu’Ambutrix soit toujours un village où il fait bon vivre”.
Le grand projet de cantine et garderie a pris beaucoup de retard, mais il reste évidemment à l’ordre du jour. Le projet initial a cependant nécessité une reprise, son coût étant trop élevé. Le projet pour le bâtiment est maintenant ficelé et le permis de construire validé. Par contre, les acquisitions foncières sont difficiles et contrariées par un ensemble d’événements extérieurs. Afin d’offrir un service dès la rentrée de septembre, des solutions alternatives sont envisagées, comme l’utilisation de la salle des fêtes jusqu’à la fin des travaux.
D’autre part, une étude est lancée pour réaménager le secteur de l’école et faciliter le stationnement.
À noter aussi que la fibre optique est tirée, la réception de chantier faite, il faut maintenant attendre la décision du SIEA (Syndicat de l’électricité) pour finaliser le raccordement.
Pour limiter la pollution lumineuse et faire quelques économies, l’éclairage public est éteint de 23h à 5h du matin à titre expérimental, depuis la fin de l’année 2018.
Dominique Deloffre a remercié ensuite tous les associations qui animent le village et contribuent par leurs actions à la solidarité, à la convivialité, au mieux vivre.
Il a ensuite félicité plus particulièrement les employés de la commune pour le travail effectué au service des Butrians et salué le travail et le dévouement de l’équipe municipale, toujours aussi motivée.
Le premier magistrat a terminé son discours en souhaitant une excellente année 2019 à tous les Butrians : “Qu’elle vous apporte, ainsi qu’à vos familles bonheur, joie et succès.”
M Fortin, conseiller départemental a pris également la parole pour exprimer les vœux du Département et rappeler le rôle de partenaire joué par celui-ci, puisqu’il aide financièrement à soutenir les projets des communes. Son dernier vœu a été tourné vers l’avenir des jeunes générations, en citant Saint-Exupéry : “Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons”.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here