Les intentions et projets du maire pour la ville

0
31

Daniel Fabre, maire d’Ambérieu, a présenté ses bons vœux à une assistance toujours aussi nombreuse dans la cité bugiste, réunie samedi dernier en fin d’après-midi dans la grande salle de l’Espace 1500. Le maire a présenté sa feuille de route pour 2019, dernière année pleine de son mandat.

Comme souvent en de pareilles circonstances, Daniel Fabre a d’abord évoqué dans son discours la situation nationale, avant d’entamer le traditionnel bilan de l’équipe municipale de l’année précédente et de présenter les ambitions pour cette nouvelle année.
Il a ainsi parlé d’un “malaise réel” qui se dégage en France, symbolisé par le mouvement des Gilets Jaunes. Un climat national qui tient d’après lui “aux échecs répétés (…) de gouvernements qui se sont succédé sans parvenir à régler la question de l’emploi, de la formation de la jeunesse et de l’équilibre des territoires”, certes, mais aussi à la société française dans son ensemble “avec ses comportements, ses lourdeurs, ses rigidités de toutes natures”.
Malgré une tendance générale à la perte de la confiance en l’action publique, le maire apportera néanmoins sa contribution au grand débat national lancé par le président Macron, mais sans sombrer dans le pessimisme ambiant.

2018 : des gros projets et des petits travaux pour bien vivre à Ambérieu

Voila les intentions du maire sur le plan national. Mais sur le plan local, que veut Daniel Fabre pour Ambérieu ?
Pour la ville, il a revendiqué une politique de cohérence pour mieux inscrire la cité ambarroise dans son territoire, et aussi dans le département de l’Ain où Ambérieu constitue un pôle fort de développement, tout en promettant de conserver l’identité de la ville. Mais outre cette intention ambitieuse, il est aussi question pour lui de préparer l’avenir. Pour cela, le maire veut d’abord structurer Ambérieu avant d’accueillir de nouveaux habitants. Il a ainsi mis en avant un recul du nombre de constructions passé de +9% par an à 1,5% pendant son mandat, et le plateau des Seillières redevenu une zone agricole dans le PLU où l’installation d’un maraîcher est prévue. Un rappel en forme de mise au point pour faire taire les critiques qui le traitent de maire bétonneur…
La réfection de l’avenue de Lattre de Tassigny, entrée de ville importante par ses flux de circulation, et la fin des travaux de la médiathèque, l’une des structures culturelles majeures d’Ambérieu, ont constitué les grands projets de 2018 de l’équipe municipale.
Mais il y a eu aussi travaux que l’on pourrait qualifier de moindre importance mais qui, pour Daniel Fabre, contribuent aussi au bien vivre à Ambérieu et à l’amélioration des infrastructures. Les réseaux et l’éclairage public à Varreilles et Brey-de-vent ont notamment profité de rénovations, une nouvelle piste cyclable créée au nord de la rue Bérard et des trottoirs aménagés rue Saint-Georges notamment. Question finances et environnement, des économies d’énergie vont être réalisées grâce au remplacement de chauffages. L’accessibilité de tous les passages piétons du centre-ville a aussi été reprise, et le dispositif “Participation citoyenne” mis en place à Vareilles pour lutter contre les cambriolages, dispositif qui sera d’ailleurs étendu en 2019 à d’autres secteurs de la ville.
Une fourrière a aussi fait son apparition en 2018 pour procéder à l’enlèvement des voitures-tampon qui squattent des places de stationnement (23 enlevées en 6 mois de fonctionnement). En 2018, la ville a également reçu de bonnes nouvelles avec son éligibilité à l’action “Cœur de ville” qui doit notamment lui permettre de réaménager le centre ancien d’Ambérieu vers l’église et la rue Bonnet et avec l’annonce du conseil régional de création d’un campus des métiers de l’aéronautique sur les terrains de la base aérienne. Au titre des bonnes nouvelles, le maire n’a pas omis de rappeler le prix Ruban du Patrimoine décerné au château des Allymes pour son projet de restauration. En 2018, il y a eu également des dossiers menés avec la communauté de communes, comme l’ouverture de la maison des services Agora qui devrait être accompagnée à terme par l’ouverture d’une maison des services publics, et des études qui vont déboucher sur la création de parkings en gare, sur l’extension du gymnase de la plaine de l’Ain qui devrait bientôt démarrer et la mise en place d’une recyclerie qui ouvrira “très probablement” en 2019.

2019 : une nouveauté à 5 millions, mais encore des choses à faire

Pour cette année qui débute, le maire a annoncé une feuille de route qui prévoit grands et petits chantiers à Ambérieu, dans différents domaines. Dans celui des festivités avec la seconde édition de “Ambérieu en fête” le 29 juin et la sécurisation de trois sites dédiés à l’organisation de manifestations, de la communication avec la pose de nouveaux panneaux lumineux, de l’enfance avec l’ouverture du Jardin d’Enfants, des seniors avec le chantier de construction d’un bâtiment intergénérationnel en ville, le projet Haissor, après la résidence senior de la SEMCODA, de la sécurité routière avec une réflexion en cours sur l’avenue Pellaudin et de l’accessibilité avec des travaux de mise aux normes. En 2019, le maire espère aussi que l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine passera à la vitesse supérieure pour que la Politique de la Ville passe à une phase plus opérationnelle pour redynamiser le quartier Gare.
Le projet le plus important qui entraînera des changements en 2019 est l’instauration d’une nouvelle réglementation de stationnement en Gare, quartier “sclérosé” par les très nombreuses voitures qui y passent. Un projet déjà annoncé il y a un an lors de la cérémonie des vœux pour 2018 et qui devrait donc aboutir cette année, avec la mise en place de poche de stationnement payant en gare. Les riverains profiteront d’un régime spécial avec un macaron. Autre projet attendu est le pole multimodal qui doit être créé en gare. Un chalet d’accueil vient ainsi d’être installé sur le parvis de la gare SNCF pour proposer d’ici la fin du mois des alternatives de déplacement, avec à l’issue une phase d’expérimentation à partir de septembre 2019 pour améliorer circulation et stationnement dans le quartier. L’autre projet important de 2019 sera la préparation de la réhabilitation énergétique complète de l’école Jean Jaurès, avec mise en accessibilité et création de nouvelles salles de classe. Un tout nouveau projet décidé l’année dernière et estimé à près de 5 millions d’euros qui sera donc l’ultime dossier d’envergure de cette mandature de l’équipe de Daniel Fabre, qui entame sa dernière année pleine du mandat avant les Municipales de 2020.
D’ailleurs, le ton du maire était plus mordant que son discours de l’année dernière, un peu trop long et qui manquait d’entrain. Le ton d’un maire volontaire pour faire une seconde mandature sans doute.

Quelques nouvelles de la fibre optique

Actuellement, la ville st couverte à 80% en fibre optique d’après l’entreprise Orange chargée de son déploiement sur la ville. Le maire l’a annoncé lors de son discours, Orange maintient ses engagements et a à nouveau affirmé au maire pouvoir couvrir l’intégralité de la ville, Brey-de-vent et les Allymes inclus, d’ici la fin 2020.

Photos : Daniel Fabre, maire d’Ambérieu ; De gauche à droite Chloé Galissi, 1ère dauphine miss Pays de l’Ain et miss Châtillon-sur-Chalaronne, Charline Protonnier, habitante de Chazey-sur-Ain et prix du jury miss Pays de l’Ain, Claire Chanal-Hugon, miss Elégance à miss Pays de l’Ain, Pauline Ianiro, miss Pays de l’Ain et miss Rhône-Alpes 2018, Andrée Michon déléguée régionale de l’organisation miss France de l’Ain étaient présentes à la cérémonie des vœux du maire. L’occasion d’annoncer que l’élection de miss Pays de l’Ain 2019 aura lieu à Ambérieu, le 15 septembre prochain ; Le brass band Going Up a assuré l’animation musicale des vœux du maire ; Le Conseil Municipal des Jeunes d’Ambérieu composé d’élèves de collège et de CM2. Pour 2019, le CMJ a de nombreux projets comme la création d’une fresque pour la trémie entre ville et gare ou encore poursuivre ses actions de solidarité en participant aux distributions des Restos du Cœur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here