Le groupe Corbioli a fêté ses 50 ans d’existence

0
960

Le groupe Corbioli a célébré son 50ème anniversaire en présence des fondateurs, les frères Aldo et Nello Corbioli, et du président actuel, Fabrice Corbioli. Une page se tourne, mais le groupe continue de regarder vers l’avenir.

 

 

Regarder hier pour mieux prévoir demain. Le 50ème anniversaire du groupe Corbioli a été célébré en compagnie de tous les acteurs qui ont contribué au développement de cette entreprise locale, au départ petite société de travaux de maçonnerie qui deviendra ensuite un groupe diversifié dans la construction de maison et la promotion immobilière. Un anniversaire en forme d’hommage aux fondateurs, mais aussi une page qui se tourne sur l’avenir qui invite les dirigeants actuels à poursuivre cette “success story”, en en fixant le cap pour les prochaines décennies.

Il y a 50 ans…

C’est en 1968 que deux immigrés italiens arrivés adolescents en Franc, les frères Aldo et Nello Corbioli, ont fondé l’entreprise Corbioli Frères, spécialisée dans la maçonnerie, l’entretien et la rénovation, à Saint-Denis-en-Bugey. Ils seront rapidement rejoints par Sylvio, leur plus jeune frère, d’abord comme salarié, puis comme associé d’Aldo après le décès de Nello. Après quelques années d’activité, l’entreprise est ensuite montée en puissance en obtenant des chantiers plus importants en répondant aux appels d’offres des collectivités. En 1978, elle s’est spécialisée dans la construction de maisons individuelles, en tant que sous-traitant dans un premier temps, puis comme franchisé du groupe Coreest, avant de créer en 1983 les Maisons et Résidences Corbioli. En 1990, l’entreprise est venue se fixer à Ambérieu, rue Painlevé, année où elle a également construit sa première maison d’exposition qui sera suivie d’une seconde en 1995.
Avec le départ en retraite d’Aldo Corbioli en 1998, son fils, Fabrice, entrée dans l’entreprise familiale en 1992, a pris les rênes de la direction. Rapidement, l’entreprise s’est développée en créant d’autres sociétés, notamment Corbioli Lotir pour la vente de terrains, et La Venir, société de promotion immobilière devenue par la suite COFA, en s’associant avec un autre constructeur, Fabrice Sala, de Lagnieu. En 2000, l’entreprise s’est orientée vers l’éco-construction, en s’impliquant dans une démarche environnementale et en anticipant les réglementations à venir, thermiques notamment. La mise en œuvre de solutions énergétiques dans ses constructions a par ailleurs valu à Cordbioli de recevoir plusieurs récompenses pour sa volonté d’innover. Toujours prêt à tester de nouveaux dispositifs, le groupe a construit les trois premières maisons à 15e par jour de France, inaugurées en 2008 par la ministre du logement et de la ville, Christine Boutin, et également construit la première maison Bâtiment Basse Consommation du département. En 2010 c’est une maison d’exposition à énergie positive, elle aussi la première de l’Ain, qui sera construite par le groupe pionnier dans les nouvelles techniques de construction.

Corbioli aujourd’hui

Les chiffres sont aussi parlants sur l’évolution de cette entreprise locale au fil des années. En 1968, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 201.968e, franchi la barre du million en 1988 avec un CA de 1.325.980e, jusqu’à ce que le groupe parvienne l’année dernière au chiffre d’affaires consolidé de 11.665.892e. Aujourd’hui, Corbioli compte un effectif de 20 salariés et emploie une centaine de personnes au quotidien pour réaliser 100 logements par an. La recette de ce succès réside dans l’adaptation du savoir-faire aux normes et aux besoins du marché, tout en conservant à l’esprit les enjeux environnementaux, et en innovant toujours et encore en mettant en œuvre de nouveaux concepts, matériaux et équipements.

Et demain ?

Pour son 50ème anniversaire, le groupe s’est offert un nouveau logo ainsi qu’un show-room équipé d’un espace de réalité virtuelle où les clients peuvent visiter leur future maison à l’aide d’un casque 3D. Passé ce cap de la cinquantaine, c’est un nouvel horizon qui se présente à présent pour le groupe où les nouvelles technologies auront un rôle à jouer. Car malgré les 50 ans du groupe, il n’est pas question pour Fabrice Corbioli, le président, de se croiser les bras. Les décisions du gouvernement (réduction du prêt à taux zéro et de suppression prochaine des ALP accession, notamment) ont fait baisser sur le plan national de -15% le nombre de constructions de maisons individuelles cette année. A l’avenir, il faudra donc que le groupe diversifie ses activités en faisant de la construction de bâtiments industriels ou de zones commerciales, par exemple. Et Fabrice Corbioli garde aussi un œil attentif sur les nouvelles technologies émergentes. Pour preuve, lors de la soirée d’anniversaire des 50 ans du groupe, le nom Corbioli a été imprimé sur un panneau de 4 mètres de long par une imprimante 3D à béton. “Quelques maisons ont été construites en béton par une imprimante 3D, l’une à Nantes” expliquait Fabrice Corbioli contacté par téléphone. “Ce n’est donc plus de la science-fiction. Je commence à y réfléchir, mais on ne fera pas notre première maison dans les 6 mois”.
Se tenir à la page, s’adapter encore et toujours. On ne change pas une recette qui gagne…

Photo : Fabrice, Aldo et Sylvio Corbioli devant le logo réalisé avec une imprimante 3D à béton.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here