Adieu Yves Juillard

0
15

L’été aura vu disparaître un enfant du pays. Depuis le 9 août, Yves Juillard n’est plus.

 

Yves Juillard était né le 21 février 1953. Deuxième enfant d’une fratrie de cinq, il a passé toute sa vie à Cormoz, berceau de sa famille. Devenu Yvon pour les siens et Vonvon pour ses proches amis, il était encore adolescent lorsque le club de football de Château-Gaillard a été créé. Il a longuement participé à son fonctionnement, d’abord comme joueur, puis en tant qu’entraîneur des enfants. Yves aimait le football, et aussi le rugby, qu’il a pratiqué alors qu’il était au lycée Carriat, à Bourg-en-Bresse, en section mécanique. Il s’était ensuite spécialisé en mécanique poids lourds à Gray, en Haute-Saône. En 1976, il a épousé Nicole qui lui a donné deux enfants, Gérald et Séverine. Après avoir passé vingt-cinq ans au sein de l’entreprise Savey, il a réalisé son rêve et créé sa propre entreprise de transport, puis son garage pour poids lourds, PLTP, qu’il a exploité jusqu’en 2013. Sa passion pour les camions était restée intacte. Tous ceux qui l’ont connu se souviennent de lui comme d’un éternel optimiste, un travailleur acharné, toujours prêt à rendre service. La maladie l’a rattrapé à l’aube de ses soixante ans. Son épouse l’a soigné avec dévouement, soutenue par ses enfants et entourée par sa famille proche, mais malheureusement son cœur a fini par cesser de battre.
Le Journal du Bugey présente ses condoléances à tous ses proches.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here