616 élèves ont effectué leur rentrée

0
7

La rentrée scolaire s’est déroulée comme chaque année sur deux jours afin de permettre un accueil optimal des élèves, notamment des 6èmes.

 

Driss Bachtou, le proviseur, était prêt ce lundi matin pour accueillir les élèves de 6ème, qui comme chaque année étaient accueillis avec un jour d’avance afin de pouvoir leur faire découvrir sereinement les lieux et tous les services proposés. Ils ont donc visité le collège et rencontré l’équipe pédagogique, notamment leur professeur principal. Ils ont découvert la partie administrative et les fonctions globales du collège et ce que l’on attend d’eux au quotidien. L’après-midi a été consacré à la présentation des professeurs, puis ils se sont ensuite rendus au CDI afin d’appréhender comment le travail se déroule avec les documentalistes. Pendant ce temps-là, les parents ont eu droit à une information sur les règles et les impératifs liés au service  de gestion du collège (cantine, bourse, livres), ainsi qu’au sujet du fonctionnement du collège, notamment les entrées et sorties de l’établissement.  L’adjudant-chef Breffort de la brigade de protection contre la délinquance juvénile a plus particulièrement expliqué les dangers d’Internet. Côté chiffre, ce sont 616 élèves qui sont inscrits au collège soient 33 élèves de moins cette année, répartis en 22 classes contre 25 l’an passé, il y a 6 classes de 6ème. Dans le rayon des nouveautés, on note une nouvelle clôture sécurisée à l’entrée, une autre clôture a été apposée aussi derrière les préfabriqués, le standard qui datait de 1994 a également été changé, des travaux d’aménagement de bordure ont aussi été réalisés afin d’éviter un ruissellement de graviers qui tombaient de la cour de l’école, cela fait également office de banc. Un nouveau système de sonneries internes a aussi été installé, des mélodies plus douces, qui permettront de dissocier le début et fin de cours, ou les alarmes de type “danger”. Le dernier élément à noter est que le téléphone n’est ici pas proscrit dans la cour de l’école, “mais je tolère uniquement leur usage pour écouter de la musique et rien d’autre. On l’avait déjà mis en place en 2017, j’avoue avoir été sceptique, mais je dois reconnaître que les élèves sont disciplinés, on ne rencontre aucun problème au quotidien” explique le proviseur.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here