Un demi-million d’euros jeté par les fenêtres des voitures chaque année !

0
23

Chaque année avant l’été, les services du Département sont obligés de mobiliser jusqu’à une dizaine d’agents pour ramasser les déchets sciemment jetés par des automobilistes le long des routes. La facture est salée puisqu’il en coûte en moyenne un demi-million d’euros à la collectivité, et donc aux contribuables…

 

Canettes, emballages divers, plastiques, bouteilles, mouchoirs, couches… Tout y passe ou presque. Et à ceux qui balancent tout et n’importe quoi en roulant, s’ajoutent les autres qui profitent d’un arrêt pour faire leur grand ménage : cendriers vidés, bidons d’huile abandonnés, batteries, sacs poubelle jetés au fossé ou gravats déchargés sur un bord de chemin… Plusieurs dizaines de milliers de tonnes de déchets sont ainsi collectées chaque année, le plus souvent au début du printemps, avant que l’herbe ne pousse trop, dissimulant alors temporairement ces sinistres témoignages de l’incivisme. Une incivilité qui coûte cher aux contribuables, très cher même, puisque la facture grimpe en moyenne à 1/2 million d’euros par an pour ces opérations de nettoyage. Jusqu’à 10 agents mobilisés, parfois épaulés par des entreprises privées, plusieurs milliers d’heures de travail comptabilisées, les années passent et les choses évoluent finalement assez peu. Rajouter des poubelles ? Sûrement pas :“l’installation d’une poubelle sur une aire provoque un appel d’air en multipliant par dix le volume de déchets collectés” explique le Conseil départemental. Du coup, ces dernières années, des aires de repos ont même été fermées et des poubelles enlevées. Et le pire, c’est que c’est même le plus souvent à proximité des déchèteries, que l’on trouve des volumes de déchets bien plus conséquents que n’importe où ailleurs…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here