Un vide-greniers moins suivi

0
31

Le deuxième vide-greniers du sou joliacois a réuni un peu moins d’exposants que l’an dernier malgré le beau temps.

Lancée l’an passé à l’initiative de l’équipe bénévole du sou des écoles, l’organisation d’un vide-greniers a pour but de faire vivre le village mais aussi et surtout, récolter des fonds pour financer les sorties scolaires des élèves du R.P.I. (Saint-Éloi, Joyeux et Faramans). Cette année, grâce à l’apport financier des trois sous (10.500 euros au total), toutes les classes du R.P.I. ont pu partir en classe découverte dans le Jura. Si, la première édition du vide-greniers avait rassemblé 33 exposants, la seconde a un peu moins marché avec 25 stands répartis dans le centre bourg entre l’école, l’église et la mairie. “On est content quand même sachant qu’il y a aujourd’hui un vide-greniers à Châtillon-sur-Chalaronne et plusieurs sur la plaine de l’Ain. On espère que les gens feront des boucles” confiait dans la matinée le président Pierre Chamard, spécialiste du barbecue. Au bureau, ce dernier est toujours épaulé par la trésorière Séverine Druguet et trois membres actifs, à savoir Jessica Totaro, Aline Russo et Béatrice Brocard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here