Il y a 40 ans, Claude Pheulpin fondait “Lo caravole”

0
655

Le groupe folklorique “Lo caravole” ou “feu de joie” a été créé en 1978 par Claude Pheulpin alors enseignant à l’école de Vaux-en-Bugey. Il fêtera le samedi 26 mai ses 40 ans d’existence.

 

Claude Pheulpin pouvez-vous nous expliquer comment s’est déroulée la création de ce groupe il y a 40 ans ?
À l’époque, j’ai commencé par apprendre des danses folkloriques aux élèves de l’école, puis en fin d’année, des parents ont souhaité apprendre eux aussi des danses folkloriques. Un petit groupe d’une dizaine de personnes s’est donc formé, mais au lancement, nous étions seulement 2 hommes Roger Prévieu et moi.
Comment a évolué “Lo Caravole” au fil du temps ?
Si, au départ les danseurs étaient tous Vauxois, quelques autres sont venus nous rejoindre, mais aussi quelques collègues enseignantes, puis plus tard leurs compagnons et tous ceux qui aimaient le folklore. Aujourd’hui, nous sommes 28 danseurs et 6 musiciens, nous répétons à Vaux-en-Bugey tous les vendredis soirs de 20h15 à 22h15.
Quel programme proposez-vous lors de vos prestations en public ?
En 40 ans, nous avons eu le temps de travailler le folklore français et étranger. Petit à petit nous avons mis au point des séries de danses de 20 à 40 minutes et nous dansons accompagnés de nos musiciens et de leurs instruments traditionnels : vielle, cornemuse, accordéon diatonique, violon, flûte, bodran… Les costumes sont confectionnés par les couturières du groupe d’après documents.
Où vous produisez-vous ?
Nous participons à des festivals de danses folkloriques, des bals folk, ou lors d’échanges comme avec le groupe de Champagnole.
Nous animons également parfois les maisons de retraite : Ambérieu-en-Bugey, Morestel…
Les 40 ans du groupe seront célébrés ce 26 mai à 20h30 à la salle des fêtes de Vaux. Que préparez-vous pour l’occasion ?
Une balade à travers la France et quelques pays du monde, nous serons également accompagnés du groupe folklorique de Revioure des Hautes-Alpes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here