Des Carronnières au Tour de l’Ain, ils n’arrêtent jamais de courir !

0
844

Ils sont une trentaine à constituer la sympathique équipe des “Foulées des carrons”. Leur objectif ? Courir, tout simplement et se faire plaisir avec d’autres qui partagent cette même envie. Dans quelques jours, plusieurs d’entre eux prendront pour la seconde année consécutive le départ de l’Ain en courant.

 

Deux fois par semaine, le lundi et le mercredi, un peu plus pour quelques-uns ou un peu moins pour d’autres, ils se retrouvent aux Carronnières pour un même rituel. On discute un peu, on vérifie une dernière fois ses lacets, et c’est parti. Chacun son allure, chacun son plaisir, l’objectif n’est pas d’aller chercher la performance à tout prix, même si certains n’hésitent pas à s’aligner avec réussite sur plusieurs courses régionales. Les Foulées des carrons, c’est surtout au départ une idée de copains et de copines du même quartier, qui en avaient un peu marre de courir seul(e)s chacun dans leur coin. Deux, trois, puis quatre et d’avantage d’adeptes réunis à l’initiative de Jean-Philippe Favier, le groupe s’est finalement étoffé au fil du temps. Créée depuis environ 1 an et demi, l’association compte désormais une trentaine de membres. Tout récemment, vous avez sans doute pu les croiser hors du cadre sportif, puisqu’ils effectuaient une vente d’andouillettes sur la place du village afin de financer les activités et les projets de leur club. Et les projets, ils n’en manquent pas, à commencer par celui qui va se concrétiser d’ici quelques jours. Le 13 juin, une poignée d’entre eux prendra ainsi le départ de la 28ème édition de l’Ain en courant. Une épreuve emblématique et éprouvante de 4 jours avec 6 relais, qui représente un cumul de plus de 400km à travers le département. Il s’agira d’une seconde confrontation avec d’autres fous du bitume, puisque l’an dernier déjà, les Foulée des carrons avaient formé une équipe emmenée par son infatigable capitaine Pierre Page. Un coup d’essai qui s’était soldé par une 9ème place parmi les 16 équipes engagées. De quoi ouvrir l’appétit de ces coureurs priaysiens, qui comptent bien donner encore davantage de leur personne pour grimper un peu plus haut dans le classement, même si pour eux, la finalité est avant tout de profiter de ces moments forts de franche camaraderie, de cohésion, et de sport mêlés. Alors que l’équipe n’était composée que de représentants masculins en 2017, ils ont choisi cette fois-ci de constituer un groupe mixte composé de Sarah Janiaud, Maxime Cannizzaro, Jean-Philippe Favier, David Maurand, Cédric Murtin, Fabrice Murtin, Xavier Omeira, et pour les accompagnateurs cyclistes Valérie Navale et Jérôme Hubert, bien connu dans la région comme le “roi du pédalier”. Cette équipe sera placée sous l’œil avisé de son capitaine Pascal Genoud et pourra cette année encore compter sur la présence de Véronique Hubert, secrétaire de l’association, chargée de pallier aux nécessités de l’intendance et notamment d’assurer des repas reconstituants lors des étapes. Les derniers réglages sont en cours car l’échéance approche maintenant à grands pas.
Hormis ce beau projet strictement interne au club, un autre se profile déjà pour la rentrée. Le samedi 8 septembre, les Foulées des carrons organiseront en effet un événement sportif “grand public” sous la forme d’un relais de 2X9kms. Une course pour enfants ainsi qu’une marche compléteront le programme de cette journée dont le départ sera bien évidemment donné du hameau des Carronnières.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here