Après la brocante de Leyment et la fête de la batteuse de Bettant, la fête de la bière non plus n’aura pas lieu cette année

0
909

L’Union musicale d’Ambérieu a décidé de ne pas organiser la fête de la bière cette année, événement triennal qui attire un très nombreux public dont la dernière édition s’était déroulée en 2015.La faute (un peu) à la coupe de monde de football, (beaucoup) aux contraintes sécuritaires drastiques à mettre en œuvre dans un contexte de menace terroriste. Pour cette raison, et d’autres, la brocante de Leyment et la fête de la batteuse n’auront d’ailleurs pas lieu non plus comme nous l’avions annoncé précédemment.

 

Ni la brocante de Leyment, une des plus importantes de France en termes de fréquentation, ni la fête de la batteuse de Bettant, une tradition venant du monde agricole qui draine également beaucoup de public dans ce petit village, n’auront pas lieu cette année. La faute à des conditions d’organisation plus drastiques au niveau de la sécurité, et aussi d’un nombre de bénévoles trop juste pour organiser des manifestations de cette ampleur.
Malheureusement à cette liste s’ajoutera également cette année la fête de la bière d’Ambérieu. Une manifestation fondée en 1973 par l’Union musicale d’Ambérieu qui s’était inspirée des échanges culturels du comité de jumelage avec la ville de Méring, pour importer à Ambérieu la tradition des Oktoberfest, les fameuses fêtes de la bière allemandes. Un événement colossal aussi à Ambérieu, nécessitant un budget de 80.000e et la mobilisation de 150 bénévoles pour accueillir jusqu’à 15.000 personnes sur quatre jours. Organisée tous les trois ans, la fête de la bière d’Ambérieu a rapidement dépassé les frontières de la ville et attire un large public de jeunes et moins jeunes, de familles et de bandes de copains et copines. Un large et important public qui attend toujours avec grand intérêt le retour de cette fête triennale.
La fête de la bière devait tomber cette année après une dernière édition en 2015. Mais compte tenu de plusieurs paramètres, l’Union musicale a décidé de ne pas l’organiser cet été, décision prise la mort dans l’âme comme on l’imagine, qui va aussi attrister les inconditionnels de cette fête. Les organisateurs se sont d’abord inquiétés de la tenue cet été également de la coupe du monde de football, un événement sportif des plus majeurs, qui, les bénévoles le savent d’expérience, vient concurrencer la fête de la bière les soirs de matchs. L’Union musicale a alors envisagé de déplacer sa manifestation au mois d’octobre, mais à cette époque, le lycée de la plaine de l’Ain est ouvert. Mais il aurait été alors délicat de vendre de la bière à 50 m des portes d’un établissement de près de 2.000 étudiants.
Ce sont surtout les mesures de sécurité drastiques imposées par l’Etat à travers les services de la Préfecture en raison du risque d’attentat, qui a sonné le glas de la fête de la bière pour cette année. Les contraintes techniques et administratives auraient explosé le budget, avec une hausse de +10 à +20 %. “Il y a 20 ans, on pouvait assurer la sécurité nous-mêmes, à présent on doit passer par une entreprise de sécurité” rappelait le président de l’Union Patrick Perret. Mais depuis les attentats survenus en France, les mesures de sécurité doivent être renforcées pour le déroulement de manifestations. “On doit mettre en place un poste de secours, des blocs de béton anti-intrusion et renforcer l’équipe de vigiles”. Des dépenses supplémentaires que l’Union aurait peut-être pu assumer, sauf que l’association n’était même pas certaine de pouvoir aller jusqu’au bout. “On ne pouvait pas être sûr que la fête de la bière soit maintenue. En cas d’événement, elle aurait pu être annulée au dernier moment” expliquait le président de l’Union musicale. Et les frais engagés l’auraient été en pure perte…
La fête de la bière d’Ambérieu n’aura donc pas lieu cette année. Le public de fidèles devra donc patienter et attendre trois ans avant de voir son retour.
Du moins, si les contraintes sécuritaires sont allégées d’ici là… Sinon, ce pourrait être la disparition définitive de cet événement majeur dans le paysage des manifestations d’Ambérieu où les événements de cette ampleur sont déjà peu nombreux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here