Les taxes locales ne devraient pas être augmentées

0
503

Compte tenu des modifications qui vont être apportées par l’État au régime des taxes locales avec notamment la suppression de la taxe d’habitation, principale recette du budget général de la commune, les élus saints-mauriots entendent préparer un budget prévisionnel ou primitif modeste sans toucher aux taux d’imposition locaux.

Le débat d’orientation budgétaire était à l’ordre du jour de la dernière séance municipale mi-mars. “Comme souvent, nous n’avons pas connaissance, pour le moment, des différents éléments de l’État nous permettant de construire un budget précis. Aussi, il nous faut rester prudent” d’après le maire Fabrice Venet. Compte tenu de cette situation, le premier magistrat propose donc d’établir un premier budget qui pourra être équilibré, par l’emprunt si nécessaire, et ensuite d’établir, comme le prévoit la réglementation, un budget supplémentaire au mois de septembre. Pour ce qui concerne les grandes lignes de cette construction budgétaire, Fabrice Venet propose de ne pas augmenter les taux d’imposition locaux, de maintenir le niveau d’aide aux associations sensiblement dans les mêmes proportions que les années précédentes et de rechercher dans le budget de fonctionnement des sources d’économies “car il y en a très certainement quelques-unes” pense-t-il. Les membres de la commission finances se réuniront prochainement afin d’établir un budget selon les principes qui viennent d’être évoqués et validés par l’assemblée municipale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here